ACCUEIL

Les travailleurs de Sürya sont joignables à tout moment pour répondre aux demandes tant de victimes potentielles que par des services de première ligne (police, inspection sociale, hôpitaux, CPAS, avocat, centre pour demandeurs d'asile, ...).

Un échange sur la situation rencontrée ou vécue permettra d'offrir une ou des réponses aux questions posées.

Un accompagnement pourra être enventuellement proposé suite à un entretien individuel.

 

HEBERGEMENT

Souvent la victime potentielle n’a d’autre possibilité d'hébergement que celle liée au milieu dans lequel elle a été exploitée, ou dans lequel sa sécurité peut être compromise. C’est pourquoi, nous pouvons proposer en fonction des disponibiltés un hébergement dans notre maison d’accueil à une adresse tenue discrète pendant une durée limitée.

Nous disponsons de 16 lits dans notre maison ainsi que 5 appartements supervisés.

HEBERGEMENT

Souvent la victime potentielle n’a d’autre possibilité d'hébergement que celle liée au milieu dans lequel elle a été exploitée, ou dans lequel sa sécurité peut être compromise. C’est pourquoi, nous pouvons proposer en fonction des disponibilités un hébergement dans notre maison d’accueil à une adresse tenue discrète pendant une durée limitée.

Nous disposons de 16 lits dans notre maison ainsi que 5 appartements supervisés.

ACCOMPAGNEMENT

Aide psychosociale et médicale

 

Le but est d’aider les victimes à surmonter la situation qu’elles ont vécue et les traumatismes subis, de les amener à prendre en charge leur vie présente de manière optimale et d’élaborer avec elles un projet d’avenir réaliste. Cela implique par exemple le soutien de la victime dans son inscription à des cours de langue, une formation professionnelle ou dans la recherche active d’un emploi.

 

Accompagnement administratif

 

Cette aide comporte principalement la demande des documents liés au statut de victime de la traite des êtres humains: ordre de quitter le territoire (45 jours de marge de réflexion), attestation d'immatriculation (3 mois, peut être prolongée), certificat d’inscription au registre des étrangers (6 mois, peut être prolongé) et régularisation. Si la victime souhaite retourner dans son pays d’origine, le centre spécialisé contacte l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) en vue d’organiser son retour volontaire. Si nécessaire, la famille sur place ou des organisations locales sont contactées.

 

Assistance juridique

 

L’objectif du centre est d’assurer la défense des droits et des intérêts de la victime au cours de la procédure judiciaire concernant les faits de traite dont elle a été victime, en l’informant et en lui proposant l’assistance d’un avocat. Elle pourra ainsi décider en connaissance de cause de se constituer partie civile ou non.

SENSIBILISATION - INFORMATION - FORMATION

La traite et le trafic nécessitent encore à ce jour d'en parler et surtout de former les travailleurs qui peuvent être la seule et unique chance de permettre à la victime potentielle de quitter son milieu d'exploitation.

Il s'agit des services de police, d'inspection sociale, des travailleurs sociaux, des médecins, du personnel médical,...

Nous co-organisons chaque année à travers des plates-formes provinciales des journées de sensibilisation à destination du grand public dans le cadre de la journée européenne de lutte contre le trafic et la traite des êtres humains du 18 octobre.

© 2020 by Sürya asbl. Proudly created with Wix.com